16 novembre 2017

Les contentieux fiscaux européeens en cours

lcuriae.jpga députée socialiste Christine Pires-Beaune a passé au peigne fin les affaires en cours dans le traditionnel rapport annexé au projet de loi de finances. La facture est vertigineuse : l'enjeu financier global est chiffré à 22,6 milliards d'euros, si l'on inclut les 10 milliards de la taxe sur les dividendes.

C’est ce que nous révele Mme INGRID FEUERSTEIN  dans son article des Echos cliquez

 Le rapport de Christine Pires-Beaune 

le risque financier associé aux contentieux fiscaux a fortement augmenté au cours des dernières années. La provision pour litiges fiscaux enregistrée dans le compte général de l’État était de 12 milliards d’euros à fin 2012, et s’élève à 24 milliards d’euros fin 2016, soit un doublement en quatre ans. Leur coût, en comptabilité budgétaire, devrait atteindre 1,6 milliard d’euros en 2017 et 1 milliard en 2018, hors coût du contentieux « 3 % dividendes », évalué à 1 milliard sur 2017 et 2018. 

  1. Le contentieux « précompte mobilier » 49
  2. Le contentieux « OPCVM » 53
  3. Le contentieux « de Ruyter » 56
  4. Le contentieux « Stéria » 62
  5. Le contentieux « 3 % dividendes » 65

Enjeu financier global des principaux contentieux

Précompte            5,0

OPCVM                 6,3

De Ruyter             0,3

Stéria                  1,0

3 % dividendes     10

Total                     22,6

(en milliards d’euros)

 

04:45 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us

Commentaires

L’enjeu financier du contentieux "Ruyter" est sous-évalué, en ce qu'il correspond uniquement au litige 2012-2015. Alors que le contentieux "Ruyter" depuis 2016, réaffectation FSV, aurait un impact financier de plus d'1 milliard.

Écrit par : Fabien | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire