22 août 2021

Notre Histoire pour demain ???Les 13 précédents emprunts nationaux ,les 6 précédentes aministies fiscales : de 1789 à 1993

EMPRUNT NZTIONZL.jpg

Pour recevoir la lettre EFI inscrivez vous en haut à droite
 Pour lire les  tribunes antérieures  cliquer 

 patrickmichaud@orange.fr

 

Nous reflechissons tous  aux "lourdes "conséquences sociales et économiques de cette endémie mondiale  tant pour les autres nations  que aussi pour notre Nation

Nos pouvoirs publics, nationaux et européens  nous proposent des subventions d états ou des banques centrales mais aucun  effort citoyen

Mais -cela sera t il  suffisant ???

Alors que notre Histoire nous enseigne que des politiques d effort collectif ont été proposées par des Hommes dont le nom est resté dans notre Histoire  et ce notamment afin de mobiliser l épargne non productive ou cachée vers un effort collectif : il s agit NOTAMMENT soit d’emprunt nationaux soit d amnisties régularisatrices nationales, termes  souvent autocensurés- à ce jour -par notre presse économique

Une amnistie régularisatrice en SUEDE ????

ou de l utilité économique et sociale de l épargne cachée

L état de de l épargne des ménages

Placements et patrimoine des ménages au 4e trimestre 2020

Source BANQUE DE FRANCE

À fin 2020, le flux annuel de placement des ménages s'établit à 205,2 milliards, en nette augmentation par rapport aux années précédentes (129,7 milliards d'euros en 2019 et 102,2 milliards en 2018). La constitution de cette épargne financière reste orientée très majoritairement vers les actifs sous forme de produits de taux (158,5 milliards d'euros en 2020). Dans le contexte de la pandémie sanitaire et des mesures de restriction, les ménages ont accru leurs placements en numéraire et dépôts à vue (95,8 milliards d'euros en 2020 contre 48,5 milliards en 2019) et sur leurs livrets d'épargne (66,8 milliards d'euros en 2020 après 40,2 milliards en 2019). Néanmoins, les flux de placements vers les produits de fonds propres ont eux aussi nettement augmenté (46,6 milliards d'euros en 2020, après 12,0 milliards en 2019).

Epargne : pourquoi les Français amassent les billets sous leur matelas

Un phénomène qui prend de l'ampleur. Les chiffres sont impressionnants. Entre mars 2012 et juin 2020, le montant d'argent liquide que les ménages conservent chez eux est passé de 132,5 milliards d'euros à 225 milliards d'euros, selon des statistiques de la Banque de France

 Par crainte d'un écroulement du système bancaire, pour reproduire le modèle parental
ou par désir de liberté, de plus en plus de Français conservent du cash à leur domicile.

 

« En France, le volume des billets remontant des utilisateurs vers les opérateurs de traitement des espèces a baissé de 2,8% en moyenne annuelle de fin 2015 à fin 2019 alors qu'au cours de la même période la progression des émissions atteint 7,5% en volume en moyenne annuelle, explique Claude Piot, le directeur général adjoint des services à l'économie et du réseau de la Banque de France. Le contraste est encore plus marqué en 2020 avec des émissions nettes en volume en hausse de 8,8% alors que selon nos estimations, les entrées de billets aux bornes de la filière fiduciaire en volume auraient baissé de 20% environ ».

En d'autres termes, depuis six ans, les Français sont toujours plus nombreux à retirer de l'argent, mais ils sont moins nombreux à l'utiliser

 

L’utilisation des espèces en France et dans la zone euro

Au-delà de sa fonction de transaction, le billet exerce une fonction de réserve de valeur. Le billet ne serait ainsi détenu qu’à hauteur de 35 à 40 % pour un motif de transaction selon la plupart des études conduites sur le sujet. Cette détention de liquidités répond à un besoin de sécurité, les agents économiques faisant le choix de conserver de l’argent à des fins de précaution afin de se prémunir des aléas futurs, particulièrement en période d’incertitudes économiques ou de troubles politiques.

 

Ces 600 milliards d'euros qui dorment sous des matelas
Par Raphaël Bloch

Le montant des euros circulant en liquide a augmenté de 50 % entre 2009 et 2018, passant de 820 milliards à 1.260 milliards d'euros, selon la Banque de France. Près de la moitié de ce montant est tout simplement… stocké dans des bas de laine par les épargnants de la zone euro dans un contexte d'incertitude.

L'utilisation de l'argent liquide par les ménages dans la zone euro

Etude de la BANQUE CENTRALE EUROPEENNE

L' utilisation de l' argent liquide par les ménages dans la zone euro -

 

COMMENT MOBILISER CETTE EPARGNE
SOUVENT CACHEE PAR NOS ECUREUILS

 

LES 13 EMPRUNTS NATIONAUX EN FRANCE
 de 1715 à 1993 (source WIKIPEDIA)

 

Les 6 Amnisties fiscales en France  de 1951 à 1987:
 Documentation de base  de la DGI du 30 avril 1994  13L122

 

Une amnistie régularisatrice en SUEDE ????

ou de l utilité économique et sociale de l épargne cachée

 

 

09:14 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

Commentaires

on propose que soit rendu inconstitutionnel le recours a l’emprunt pour equilibrer le budget, sauf pour les montants empruntes affectes a un accroissement du patrimoine public (un investissement ). Les notions de « bonne dette » (permettant d’accroitre le patrimoine public et les equipements collectifs) et de « mauvaise dette », celle-ci correspondant a des depenses de fonctionnement non financees par les recettes, ont alors ete utilisees.

Écrit par : Le Baragosse | 14 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.