23 janvier 2017

l’impôt sur les societes sur la sellette de la cour des comptes

COUR DES COMPTES 1.jpegLe Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) publie un rapport consacré à l’impôt sur les sociétés (IS).

L’IS est confronté à un double contexte de mobilité des capitaux, des entreprises et des personnes, et de concurrence vive entre les États, qui diffère fortement des conditions de sa création en 1948.

 L’approfondissement de la construction européenne et la demande sociale forte de lutte contre l’évasion et l’optimisation fiscales sont d’ailleurs à l’origine de son évolution dans de nombreux pays. La France, qui s’est engagée dans la loi de finances pour 2017 à un passage progressif au taux de 28 % à l’horizon 2020, doit rechercher un cadre plus harmonisé avec ses partenaires européens qui, tout en demeurant attractif pour les entreprises, lui permette de mieux lutter contre l’érosion des bases fiscales et l’évasion des bénéfices. Le CPO expose à cet égard des scénarios de réforme précis, fondés sur l’analyse des contraintes et des atouts de l’IS en termes d’assiette, de taux et de sécurité juridique pour les contribuables. 

Le taux réduit de l’impôt sur les sociétés sur la sellette par Patrick Roger

NOTE EFI ATTENTION ces rapports sont techniquement de grande qualité mais ne semblent  pas de  vision d'une politique de développement économique de la FRANCE en omettant notamment l imposition des millions de PME individuelles agricoles, libérales, artisanales  industrielles ou commerciales .Une nouvelle fois nous allons tous subir les fantastiques concurrences fiscales en préparation notamment aux USA et en UK avec un sourire béat de satisfaction 

La carte d'Europe des taux d'impôt sur les sociétés 

Les données fournies par la commission européenne

Documentation de l'Insee sur les catégories d'entreprises 

Taux de taxation implicite des entreprises 

OCDE la part de l’IS dans le PIB 

La réalité française  :
le montant de l’is net pour 2017 :29,5 MM€ soit 1.5 % du PIB
 

Par ailleurs ils omettent les comparaisons internationales notamment le régime US qui lui favorise l’autofinancement notamment des PME

 

Syntheses - Adapter l’impôt sur les sociétés à une économie ouverte 

Communiques - Adapter l’impôt sur les sociétés à une économie ouverte (PDF, 214,38 kB)  

Adapter l’impôt sur les sociétés à une économie ouverte (PDF, 4,85 MB)

Qu’est-ce que l’impôt sur les sociétés ?, rapport particulier n°1 (PDF, 2,80 MB)

Comment l’impôt sur les sociétés affecte-t-il les comportements ?, rapport particulier n°2 (PDF, 1,54 MB)

Toutes les entreprises ont-elles le même taux implicite d’impôt sur les sociétés ?, rapport particulier n°3 (PDF, 2,50 MB)

Code associé au rapport particulier n°3 Toutes les entreprises ont-elles le même taux implicite d’impôt sur les sociétés ? (PDF, 360,01 kB)

Le principe de territorialité de l’impôt sur les sociétés, rapport particulier n°4 (PDF, 2,00 MB)

Comment se situe la France dans la concurrence internationale en matière d’impôt sur les sociétés ?, rapport particulier n°5 (PDF, 2,04 MB)

Où va l’impôt sur les sociétés ?, rapport particulier n°6 (PDF, 2,32 MB)

 

 

 


c

03:52 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us

Écrire un commentaire