31 juillet 2016

Bonne fête du GRUTLI à nos amis de Suisse ce 1er aout

 

le serment du grutli

le pacte fédéral de 1291

 Le 1er aout est la fête nationale de la suisse, cet état fédéral, avec quatre langues officielles ,trois niveaux d'imposition du revenu ,dans lequel le referendum populaire est possible, dont le taux d’endettements est de 20% et celui des prélèvements obligatoires de moins de 30% DU PIB alors que le niveau de vie est dans les 5 premiers de l’OCDE 

 

Depuis le 1er janvier 2013 , vous avez été plus de 53.367 amis de  Suisse à avoir travaillé sur  EFI . Son équipe  vous souhaite de passer une Bonne Fête du GRUTLI

 

l'indicateur ocde pour la Suisse     l'indicateur ocde  pour la France

 

Qui peut donc s’aligner ????


En 1958 1 FCH valait 1FF(Le Franc de Gaulle)

En juillet 2014  1 FCH vaut 5.39 FF soit 1FF vaut 0.185 FCH

 En juillet 2015 1 FCH vaut 6.20 FF soit 1FF vaut 0.162 FCH

soit une "dévaluation d'environ 10% par an (617% sur 57 ans)

 

Cherchez l’ erreur ?

 The Swiss Psalm is the national anthem of Switzerland.

It was composed in 1841, by Alberich Zwyssig (1808--1854). It replaced Rufst Du, mein Vaterland ("When You Call, My Country", French O Monts indépendants; Italian Ci chiami o patria, Romansh E clomas, tger paeis) the anthem by Johann Rudolf Wyss (1743--1818) which was set to the melody of God Save the Queen. On April 1, 1981, the Swiss Psalm was declared the official Swiss national anthem.

Suite aux observations de notre ami Weber nous élargissons 

Et des yodle pour les suisses

en romand

en valaisan

Et des yodle pour les allemands 

L’esprit de Guillaume TELL est il de retour?

 

LE SERMENT DU GRUTLI

PACTE FÉDÉRAL SUISSE DU 1 ER AOUT 1291

 

La mère patrie Helvétie danse avec ses filles, les cantons, sur la prairie du Grütli. Cette carte postale datée de 1900 et déposée aux archives du canton de Schwyz fait partie de cette iconographie qui exalte le mythe fondateur du Grütli. Comme il se doit, Uri, Schwyz et Unterwald sont au centre . (photo: Hier & JetztVerlag

 

Traité de paix perpétuelle entre la France

et les Cantons suisses et leurs alliés

 

Le siège de Dijon par les suisses (1513) 

Dans une Europe balayée par les guerres, les Suisses pénètrent en France en 1513 avec l’intention d’attaquer Paris. Ils sont encouragés à se porter contre Dijon par l’empereur Maximilien qui espère ­toujours récupérer le duché de Bourgogne, héritage de sa défunte épouse Marie, rattaché au domaine royal par Louis XI en 1477. 

Le 12 septembre 1512,, Français et Suisses signent le traité de Dijon, en huit articles, dont le premier stipule la restitution au pape des terres enlevées précédemment par le roi de France. Les Suisses récupèrent le duché de Milan et le comté d'Asti et la somme à verser pour la préservation de la Bourgogne est fixée à 400 000 écus, payables pour moitié le 27 septembre et le solde le 11 novembre. Les Suisses exigent un acompte immédiat, que La Trémoille obtient de la ville de Dijon, pour un montant de 25 000 francs. Le solde ne fut jamais payé ( ??) alors même qu’elle était garanties par 5 otages

 le massacre des 850 gardes suisses  

 Helvetiorum Fidei ac Virtuti 

 Une pensée de souvenir historique pour les 850 suisses  morts le 10 août 1792 journée de la prise des Tuileries  ou   guillotinés en septembre 1792 et dont la mémoire est conservé par le Lion de Lucerne ( cliquer)

 

Les 127 tribunes EFI sur la Suisse

NE PAS OUBLIER LES YODLERS

 

 

22:58 Publié dans Suisse | Tags : le serment du grutli | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us

Commentaires

Toit cela est fort bien, mais ce sont des yodleurs allemands !
Ne passez jamais dans un alpage suisse, vous y seriez foudroyés.
D'ailleurs le yodel suisse alémanique est plus fin, mieux élaboré et d'une meilleure musicalité.
Youtube en regorge

Écrit par : Pierre-C. Weber | 23 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire