06 mai 2013

Réformes fiscales : vers l’esprit de Pompidou ??????

correz2.jpg  Edito de la Lettre du 6 mai

Pour vous abonner laisser votre adresse en haut à droite

Dans une  précédente lettre, EFI avait envisagé une réforme des plus values mobilières des particuliers se rattachant à l’esprit de la loi de Pompidou du 12 juillet 1965 , loi fiscale qui a été un des piliers de la croissance française de l’époque : distinction entre des plus values à court terme -dite spéculatives- cad celles de moins de deux ans imposables  au barème -plein pot- de l’IR, et des plus value à long terme celles de plus de deux ans imposables à un taux raisonnable .Nous avions pensé à un taux libératoire de 20 à 25%.plus CSG, Les principes du nouveau régime sont similaires

 

En dehors de catastrophiques erreurs de communication notamment sur la taxe de 75 %, l’esprit de Pompidou –du cantal-  ne serait il pas en train de descendre sur son successeur  de la Corrèze voisine.

Nos présidents  n’auraient  ils pas  pécher au toc ensemble dans cet endroit, connu d'Homère-, où se rejoindraient la triouzoune et l'allagnon , ce lieu magique qui apporte  le bon sens à l’intelligence .

Georges Pompidou face à la mutation économique de l'Occident, 1969-1974»

OCDE  un choc fiscal proposé à la France

Les stats européennes

Un constat des causes d’un déclin ??



Le crédit impôt sur  l’emploi n’est il une réforme de bon sens  similaire à la suppression de la taxe sur les salaires décidée par le Général de Gaulle en octobre 1968 et qui a été une véritable dévaluation compétitive à la Schroeder ?

Le projet de loi sécurité-mobilité ne serait il pas un petit grenelle de juin 1968,époque où ont été crées la mensualisation et  l'ANPE.

Irons nous vers la création d'une ANFP (agence pour la formation professionnelle) pactole de 40 MM (2% du PIB) controlé et partagé entre toutes nos organisations professionnelles quasiment sans orientation politique,le dernier rapport de la cour des comptes datant de 2008...

La réforme du régime des plus values mobilières ne sera   elle pas le petite sœur de la réforme du 12 juillet 1965, réforme qui a été une des causes de notre développement industrielle

Quelles seront donc les prochaines mesures de ce bon sens paysan.: notamment sur les PV immobilières, sur la régularisation sur la réforme du contentieux des sanctions fiscales ETC,ETC,ETC,   ...

 

Maintenant à vos critiques et à vos tomates mais amicales

Patrick Michaud 

19:49 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us

Commentaires

espérons que vous aurez raison

on verra bien

j ai apprecie votre reflexion sur la triouzounz mais les deux rivières ne se rejoignet pas..

nos présidents n’auraient ils pas pécher au toc ensemble dans cet endroit, connu d'Homère-, où se rejoindraient la triouzoune et l'allagnon , ce lieu magique qui apporte le bon sens à l’intelligence .

alain du cantal

Écrit par : premonitoire | 28 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.