30 décembre 2017

2018, année prometteuse pour l’entreprise France par R Werly

Preuve de l’optimisme ambiant, trois institutions ont, sans hésiter, «voté» Macron depuis son élection.

-En juillet, le Fonds monétaire international a salué les «réformes courageuses et ambitieuses de la France».

-En septembre, le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria, a salué «la conviction et la vision» du nouveau gouvernement lors de la sortie de son rapport annuel, très favorable.

-Fin décembre, l’hebdomadaire The Economist a enfin consacré l’Hexagone «pays de l’année». 

The new star war :ideal politik or real politik ??? 

L’article décapant de notre ami R WERLY
2018, année prometteuse pour l’entreprise France

 

L’enjeu des inégalités

 Selon son dernier rapport l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE)., 46% des gains liés aux baisses d’impôts engagées par l’actuel gouvernement iront vers les 10% les plus riches.

«Les baisses de dépenses publiques ne sont pas neutres, explique le directeur de l’OFCE, Xavier Timbeau. La réduction de dépenses sociales (logement, santé…), le recul des services publics, la baisse du nombre d’emplois aidés, tout cela va créer de l’anxiété.» Avec, en ligne de mire pour 2018, deux indicateurs décisifs: le niveau du déficit public, que le président a promis de ramener durablement en dessous des 3% exigés par la zone euro (2,9% en 2017 et une prévision de 2,6% pour 2018), et celui du chômage, toujours supérieur, fin 2017, à celui de l’eurozone (9,5% contre 9,1%).

Mais

France : croissance en héritage perspectives 2017-2019 pour l’économie française

 

06:37 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us

Écrire un commentaire