01 décembre 2013

Les lettres des cours et tribunaux

 

INDEPENDANCE.jpg

 

DOCUMENTATIONS FISCALES ETRANGERES

 

La jurisprudence francophone  http://www.juricaf.org

  

L’AHJUCAF, l’association des cours suprêmes judiciaires francophones, forte de cinquante institutions membres, a initié en 2004, la création d’une base de données de jurisprudence en français. La version développée entre 2004 et le 15 juin 2011 est accessible à cette adresse : http://v1.juricaf.org/

 

L’objectif est de permettre aux magistrats et aux professionnels du droit (avocats, notaires, huissiers, juristes) d’avoir accès gratuitement aux décisions des cours suprêmes. Sous la direction d’un magistrat à la Cour de cassation française, le projet a été lancé officiellement début 2005 au moyen d’une subvention de l’Organisation internationale de la Francophonie et du Ministère de la justice français. Accessible à l’adresse http://www.juricaf.org, la base de données comprend actuellement près de 800 000 arrêts issus de quarante pays. 

 

 

Les livres numériques de l'union européenne ?

 

 

CONSEIL CONSTITUTIONNEL

 

COUR DES COMPTES

 

CONSEIL DES PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES

 LEGIFRANCE

 LES COMMUNIQUES DE LA COUR  DE JUSTICE DE L’UNION EUROPENNE  

 

 

La jurisprudence fiscale de la CJUE  

 

 

COUR DE LUXEMBOURG

 

COMMUNIQUES DE PRESSE DE LA CEJ

 

 COUR DE STRASBOURG

 

LA LETTRE DE LA COUR DE CASSATION

 

LA LETTRE DU CONSEIL D ETAT

 

LA LETTRE DES COURS ADMINISTRATIVES D’APPEL

  

LA LETTRE DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS

 

 

Commentaires

La jurisprudence francophone http://www.juricaf.org

L’AHJUCAF, l’association des cours suprêmes judiciaires francophones, forte de cinquante institutions membres, a initié en 2004, la création d’une base de données de jurisprudence en français. La version développée entre 2004 et le 15 juin 2011 est accessible à cette adresse : http://v1.juricaf.org/
L’objectif est de permettre aux magistrats et aux professionnels du droit (avocats, notaires, huissiers, juristes) d’avoir accès gratuitement aux décisions des cours suprêmes. Sous la direction d’un magistrat à la Cour de cassation française, le projet a été lancé officiellement début 2005 au moyen d’une subvention de l’Organisation internationale de la Francophonie et du Ministère de la justice français. Accessible à l’adresse http://www.juricaf.org, la base de données comprend actuellement près de 800 000 arrêts issus de quarante pays.

Écrit par : JURICAF en ligne | 27 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.