18 juillet 2012

L’esprit de Guillaume TELL est il de retour?

guillaume tell1.jpgL’esprit de Guillaume TELL est il de retour? 


 
 
 
 
 

ce pays qui était l'exemple de LA confiance  pour le monde
commençe il à créer la méfiance  ???
 
Des banquiers suisses dénoncent leurs employés suisses à l'IRS

 

L’esprit DE GUILLAUME TELL est il entrain de renaitre grâce à l initiative  de

Jean Daniel Balet,        Flavien de Muralt

Antoine Spillmann     et            Jean Paul Tissières

Par Patrick Michaud , avocat
Qu’est devenu l’esprit de la suisse : ce pays de tolérance religieuse, culturelle, démocratique

Ce pays gardien certes du passé mais aussi souvent avant gardiste sur de nombreux problèmes de société



Ce pays dans lequel le respect de la vie privée  était un fondement naturel de la vie en société

Ce pays de protection de ses ressortissants,de ses clients et de ses salariés sans les dénoncer aux « etrangers »

Ce pays dans lequel les dirigeants économiques savaient par culture paysanne que trop d’argent tue l’argent

Ce pays qui était un exemple de LA confiance  pour le monde
commençe il à créer la méfiance  ???

Ce pays qui savait dire NON mais aussi NON MAIS

Qu’en est il aujourd’hui ?

L’esprit DE GUILLAUME TELL est il entrain de renaitre grâce à l initiative  de

Jean Daniel Balet,Flavien de Muralt

Antoine Spillmann  et Jean Paul Tissières :


Association suisse SWISSRESPECT 

La Suisse est en train de perdre un à un ses atouts. Nous refusons la poursuite de cette destruction de valeur. Nous sommes un collectif constitué ce printemps 2012 dont le but est d’attirer l’attention de nos concitoyens sur la gravité des attaques subies par la Suisse, leur caractère discriminatoire et les risques qu’elles font courir à l’économie dans son ensemble. Le rôle des conseillers fédéraux aurait été de défendre les intérêts du pays, sa souveraineté, son ordre juridique, ses emplois, et l’égalité de traitement de la Suisse vis-à-vis du reste du monde. Notre collectif réunit des particuliers de tous bords politiques, des PME et entreprises de  tous les secteurs d’activité, des fiduciaires, avocats, gérants indépendants, des professions libérales et des syndicats de défense des travailleurs.

Dans un monde où priment les rapports de force (pratiques de chantage et de pressions hors de toute proportionnalité et de tout cadre juridique), la Suisse n’a pas su défendre sa prospérité. Des banques vont disparaître ainsi que de nombreuses PME dont l’activité est liée à la clientèle étrangère (commerces, hôtellerie, horlogerie, bijouterie, services, immobilier, automobile). Le chômage va augmenter et la compétitivité sera clairement affectée. Une fois dissipé l’écran de fumée de la crise européenne, il restera l’image nette d’une Suisse en déclin économique, sans planification stratégique, affaiblie sur la scène internationale. Une contre-attaque doit donc être menée!

Nous souhaitons que les autorités fédérales et cantonales fassent leur travail et luttent contre les discriminations dont la Suisse fait l’objet. Qu’elles exigent, sur tous les sujets qui nous sont reprochés, une stricte égalité de traitement de la part de nos « partenaires économiques », avant d’aller plus avant dans quelque négociation que ce soit. Nous refusons que le Conseil fédéral ou l’un de ses membres négocie de façon précipitée, en abusant du droit d’urgence, sans contrepartie honnête de la part de nos interlocuteurs. 

Voici les cinq axes autour desquels toute stratégie dorénavant doit être articulée :

lire la suite

Association suisse SWISSRESPECT

07:50 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us

Commentaires

En résumé, je pense que ce groupe de personnes fait un excellent "job" et j'espère bien sûr qu'ils seront suivis par un nombre de plus en plus élevés de citoyens.

Bravo à ous les quatre pour votre corage politique

Jean Valais

Écrit par : Excellent et bravo | 26 octobre 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.